Ville de Couzeix > Actualités > Actualité

Anaïs Berthomier, une Couzeixoise au concours Miss France

La scène de l’opéra de Limoges accueillait vendredi 5 septembre au soir l’élection de Miss Limousin. Anaïs Berthomier, jeune Couzeixoise, a été sacrée lors de cette soirée prestigieuse. 


Déjà élue Miss Couzeix et première dauphine de Miss Haute-Vienne, Anaïs s'est distinguée lors du gala devant de nombreux spectateurs qui s'étaient déplacés pour soutenir les demoiselles. La soirée n'a souffert d’aucune fausse note, en présence d’Alicia Aylies, Miss France 2017, ainsi que de Sylvie Teillet, directrice générale de la société Miss France. Les tableaux en robes de cocktail, maillots de bain et robes de mariées se sont enchaînés avec fluidité, entrecoupés par le vote du public puis la délibération des membres du jury. Après un début de soirée sans accrocs, Anaïs a pu présenter son discours, sûrement le moment le plus stressant pour la jeune femme. L’occasion de parler de sa passion pour le sport automobile. Anaïs est fan de vitesse, initiée au karting par son père et passionnée par la discipline qu’elle pratique depuis l’âge de 7 ans avec son frère jumeau. Elle regrette de devoir mettre entre parenthèses cette activité, entre ses études en Licence d’AES à la faculté de Droit de Limoges et les concours de beauté, le planning de notre nouvelle Miss Limousin est déjà bien chargé.
En route vers les États-Unis. Mi-novembre était organisé le voyage officiel Miss France.

Destination Los Angeles durant 10 jours, au programme, premières interviews avec la presse nationale, rencontre avec les autres candidates et l’équipe du comité. Des visites sont également prévues, notamment au Grand Canyon et à Hollywood. De quoi décompresser avant les deux semaines de préparation et de répétions ont eu lieu à Châteauroux pour la grande élection de samedi soir. Sur la scène et devant un public malheureusement moins nombreux que les années précédentes à cause de la taille de la salle, Anaïs devra de nouveau convaincre les téléspectateurs amenés à voter par SMS.

Seules les 12 finalistes auront le plaisir, ou l’appréhension, de prendre la parole au côté du présentateur Jean-Pierre Foucault afin de captiver le jury de cette édition.

Rendez-vous devant votre télévision samedi soir afin de soutenir cette jeune Couzeixoise.

Nous souhaitons bonne chance à Anaïs, en espérant assister au premier sacre d’une Miss Limousin depuis la création du concours Miss France en 1920. 

Revenir