Ville de Couzeix > Actualités > Actualité

Hommage à max Dif

HOMMAGE

Max Dif, un maître magicien

C'est une personnalité peu connue des Couzeixois, pourtant sa renommée est internationale parmi les magiciens : Max Dif, illusionniste reconnu, auteur d’ouvrages qui font encore référence auprès des amateurs, a reçu un hommage émouvant le 7 mai dernier à Couzeix où il a vécu une partie de sa vie.

Max Dif, de son vrai nom Maxime Roux, est né le jour de noël 1911 dans le Cantal, avant de venir habiter à Limoges. Il fut d'abord typographe et linotypiste puis correcteur de presse au journal "le Populaire du Centre". 
Très jeune, il se passionna pour la prestidigitation. C'est en 1931 que Maxime Roux devient le magicien Max Dif (en référence au nom de jeune fille de sa mère). En compagnie de son épouse Eva (Francité la voyante au théâtre), il montera et présentera longtemps au public limougeaud son spectacle "le revue des illusions". 
Devenu maître magicien de l'association française des artistes prestidigitateur, il créa le 5 décembre 1964 le Cercle Robert-Houdin du Limousin, réunissant des passionnés de magie. Max Dif prit sa retraite en 1974 et se consacra à l'écriture d'ouvrages sur la prestidigitation. 
Avec son épouse, il s'installa dans un coquet pavillon de Couzeix, où il recevait ses amis du cercle Robert-Houdin ainsi que de nombreux artistes du spectacle. Max Dif était titulaire de la médaille d'honneur de la ville de Limoges. La municipalité de Couzeix a donné le nom de Max Dif à une rue de la ville en juin 2002. 

Des spectacles pour les scolaires 

L'hommage qui lui a été rendu mercredi 7 mai à midi rue Max-Dif, en présence d'une cinquantaine de personnes, dont sa nièce, un représentant de la Fédération Française des Artistes Prestidigitateurs et des élus de Couzeix, a été précédé de spectacles de magie pour les écoles maternelles et l'école élémentaire toute la matinée au centre culturel, à l'initiative du cercle Robert-Houdin et de la Ville.

Revenir