Ville de Couzeix > Actualités > Actualité

Soutenez la ceinture verte du terroir de Limoges !

La Communauté Urbaine se lance dans la création d'une ceinture maraîchère pour relocaliser la production de fruits et légumes.

L'objectif : mettre des terres et des équipements (serres, irrigation, etc.) à la disposition de maraîchers qui souhaiteraient s'installer sur le territoire de la Communauté Urbaine.

Soutenez le projet de création d'une ceinture verte sur le territoire de Limoges Métropole ! En tant que citoyen, vous avez la possibilité de participer en entrant au capital de la coopérative, en proposant des terrains ou bien encore lors des futurs chantiers participatifs !

Pour relocaliser 10% de la consommation de légumes frais autour d’une ville comme Limoges, c’est 200 ha de production maraîchère qu’il faudra créer !

Face à ce constat, Limoges Métropole a décidé d’agir et de soutenir un projet innovant : la Ceinture Verte du Terroir de Limoges. Cette coopérative est un dispositif d’installation de maraîchers. Ces installations permettront ainsi de répondre à une partie de la demande croissante en produits locaux et bio et contribueront à la dynamique agricole du territoire. 

La coopérative met à disposition à des porteurs de projet, une exploitation d’environ 2 hectares équipées d’un bâtiment de 100m2, de 1500 à 2000 m2 de serres ainsi qu’un système d’irrigation et un tunnel de stockage. En plus de ces moyens de production, la coopérative assure un appui technico-économique individuel et un accompagnement à la commercialisation. L’objectif de la Ceinture Verte ? Que les producteurs qu’elle installe, se dégagent un revenu décent !

La Ceinture Verte est une société coopérative d'intérêt collectif dont l’activité est reconnue d’intérêt général. C’est pourquoi elle regroupe des collectivités telles que Limoges Métropole ou des communes, mais aussi des acteurs de la filière alimentaire, de la formation, l’installation, la transformation ou la commercialisation (Chambre d’agriculture, ADEAR, Agrobio87, Lycée agricole des Vaseix, Mangerbio restauration, Jardin de Cocagne, Restaurant le Chalet....), ainsi que des investisseurs solidaires. Cette structure est donc au service des maraîchers et n’a pas vocation à revendre ces terres, ni à en tirer profit.

Chacun, à titre privé ou professionnel, peut soutenir le projet soit en entrant au capital, en donnant un coup de pouce pour trouver du terrain ou lors des futurs chantiers participatifs.

Rendez-vous sur https://www.laceintureverte.fr où vous trouverez davantage d’informations sur le dispositif.

Revenir